Dossier loi Pacte: simplification des seuils d'effectifs

25 juin 2019

La loi Pacte tente de réduire la multiplicité des seuils d'effectif en deçà de 250 salariés en privilégiant les seuils de 11, 50 et 250 salariés et en réduisant les seuils intermédiaires de 10, 20 et 25 salariés. Ces nouveaux seuils entrent en vigueur le 1er janvier 2020.

Vers la suppression des seuils de 10, 20 et 25 salariés
A ce jour, 199 dispositions sur les seuils d’effectifs sont recensés tout domaine juridique confondu, dont 88 en droit du travail et 19 en droit de la sécurité sociale (étude d'impact de la loi Pacte). La loi Pacte tente de réduire la multiplicité des seuils d’effectif en deçà de 250 salariés en privilégiant  les seuils de 11, 50 et 250 salariés et en réduisant les seuils intermédiaires de 10, 20 et 25 salariés. Ces nouveaux seuils s'appliquent à compter du 1er janvier 2020.
Dans l'objectif de rationaliser les différents seuils d'effectif  pour les recentrer sur les seuils de 11, 50 et 250 salariés, la loi Pacte :
  • relève de 20 à 50 salariés le seuil à partir duquel :
    • un règlement intérieur au sein de chaque entreprise ou établissement doit être établi;
    • le taux de la contribution Fnal  ( Fonds national de l’aide au logement) passe du taux réduit de 0,10% au taux plein de 0,50% ;
    • la participation de l'employeur à l'effort de construction (PEEC) est due.
  • supprime le seuil de 25 salariés en deça duquel l'entreprise est dispensée d’ouvrir un compte bancaire dédié à l'attribution des titres restaurants.
  • harmonise les expressions relatives aux seuils pour plus de lisibilité, ce qui conduit parfois à relever des seuils :
    • l’expression  « plus de…salariés » est remplacée par  «au moins… salariés »;
    • l’expression « …salariés et plus » est remplacé  par «  d’au moins… salariés »;
    • l’expression  «  d’ au maximum… salariés » est remplacée par « de moins de… » ;
    • l’expression « compris entre…et… » est remplacée par « au moins…et moins de…salariés ».
Les seuils intermédiaires sont réduits mais pas totalement supprimés. La référence au seuil de 20 salariés reste applicable pour  le bénéfice de la déduction patronale applicable sur les heures supplémentaires, pour le droit à un repos compensateur de 100% dû au salarié effectuant des heures supplémentaires au-delà du contingent annuel, pour l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés. Il en est de même du seuil de 200 salariés. Ainsi,  le seuil de 200 employés obligeant les entreprises à mettre à disposition un local syndical a été maintenu.
Tableau récapitulatif des seuils d'effectifs modifiés à compter du 1er janvier 2020
Seuils d'effectif applicables
Avant le 1er janvier 2020 Au 1er janvier 2020 
Cotisations et contributions
Contribution Fnal : passage du taux réduit de 0,1% au taux plein de 0,5% (CSS, art. L. 834-1)(art. 11)
20 salariés 50 salariés
Participation à l'effort de construction (CCH, art.L. 313-1) (art. 11)
20 salariés 50 salariés
Droit à l'exonération de cotisations dans les zones de revitalisation rurale (CSS., art. L241-19-II) (art. 11)
≤50 salariés <50 salariés
Droit du travail
Obligation d'établir un règlement intérieur dans l'entreprise ou l'établissement (C. trav., art. L. 1311-2) (art. 11)
20 salariés 50 salariés
Autorisation de prêt de main d’œuvre en faveur d'une PME (C. trav., art. L8241-3) (art. 11)
Au maximum 250 salariés Moins de 250 salariés
Droit au bénéfice de la participation, de l'intéressement et du plan d'épargne salarial pour les dirigeants (L. 3312-3, L. 3324-2, L. 3332-2) (art. 155)1
Entre 1 et 250 salariés Entre au moins 1 salarié et moins de 250 salariés
Obligation d’ouvrir un compte bancaire pour attribuer des titres restaurants (C. trav., art. L3262-2)(art. 11-VI-6°) (art. 11)
 25 salariés >0
1) La loi Pacte étend le bénéfice de ces dispositifs aux personnes liées aux dirigeants par un Pacs
< Retour aux actualités

Contactez nous

Une formation ?
Nos équipes sont à votre écoute

Abonnez vous

Inscrivez-vous à la newsletter d'InfoCSE


Les dernières actus fiscales

Défenseur syndical

19 février 2018

L’attribution de stock option : un levier pour les élus ?

18 août 2016

Le budget de fonctionnement du CE

11 avril 2016


Contact

UN EXPERT DES CSE RÉPOND À VOS QUESTIONS :